``

 [terminé] Cours #1 - 7ème année.

Anapneo :: Hors Jeu :: La corbeille :: Les RPs
Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Absence en cours : nop !
Autres comptes : Minerva McGonagall & Erwan O'Sullivan
Date d'inscription : 14/03/2018
Messages : 530
Age : 27 ans
Points personnage : 368
Sam 10 Nov - 9:02

Cours de sortilèges

ft. 7e années

Mardi 2 septembre. 8h30. Dans la grande salle.

Alex était installé depuis quelques minutes à la table des professeurs, il venait de se servir du porridge, un plat dont il raffolait lorsqu'il était étudiant. Mais ce matin, son bol ne lui disait rien qui faille. Le stress l'empêchait d'avaler quoi que ce soit. Il se força à prendre quelques cuillères avant de se rabattre sur son verre de jus de citrouille. Ce n'était pas la peine de se forcer. Il regarda l'heure. Encore 20 minutes avant le début de son cours.

Il adressa un bref signe de tête en guise de salutation à ses collègues, puis se leva et quitta la grande salle par la petite porte du fond réservée aux enseignants. D'un pas rapide il regagna sa salle de classe et une fois seul commença à réaliser quelques exercices de respiration pour se calmer. Après quoi, il commença à se refaire mentalement le film de ce qu'il avait prévu tout en se parlant à lui-même doucement : « Allez Alex, ça va bien se passer ! En plus, tu fais de la pratique. Ça va leur plaire, ils vont être cool ! D'abord, tu te présentes. Tu rappelles les ASPICs, blablabla, les petits sondages sont là sur bureau. Les objets à utiliser pour la pratique ici. Tout va bien se passer. »

Du brouhaha commençait à monter dans le couloir, signe que les étudiants arrivaient petit à petit. La cloche du début des cours n'allait pas tarder à résonner à Poudlard. A l'instant même qu'Alex se faisait cette réflexion, la cloche retentissait dans le couloir. Signalant le début officiel de l'année et ses 3 premières heures de cours avec les septièmes années.

Il se retourna vivement, prit une grande inspiration et alla ouvrir la salle de classe. « Installez-vous dans le calme s'il vous plait. » Il était plutôt fier de lui, le ton était posé bien loin de refléter le stress qui le secouait de partout.

----------------------------

Hors RP.
- Son inscrits à ce cours: @Sorcha Finnigan, @Molly II Weasley, @Sacha A. Millers, @"Arcturus MacMillan", @Alec Farell, @"Owen Jones", @"Rose B. Weasley", @Albus S. Potter. Pour le rejoindre en cours de route, me MP :)
- Réponse de la longueur de votre choix, mais privilégiez celle qui vont avancer le RP :)
- ma prochaine réponse : lundi 12 au soir. D'ici là, installez vous ! Configuration de la classe :
Spoiler:
 



It hurts to love someone and not be loved in return, but what is the most painful is to love someone and never find the courage to let the person know how you feel.

avatar
Absence en cours : présente !
Autres comptes : emma dwight, l'infirmière scolaire & iseul rosier, la legilimens innée
Date d'inscription : 30/10/2018
Messages : 1644
Age : dix-sept ans
Points personnage : 964
Sam 10 Nov - 11:38

Cours 1
Sortilèges
Premier jour de cours. C'est ce que semblait hurler le réveil qui n'avait visiblement pas envie de s'arrêter tandis que le soleil était encore à peine levé. Fait chier! Un  cri qui vient du cœur, la couette qui s'enroule au dessus de sa tête comme pour se protéger avant d'être violemment rejetée, et voilà une Molly qui sort du lit un pas hésitant et les cheveux emmêlés. Jetant un bref coup d’œil à Sorcha, elle finit par arracher sa couette sans aucune compassion avant de se diriger en titubant vers la salle de bain. Solidarité féminine voyons ! Elle savait que ça se payerait mais qu'importe, au moins serait-elle à l'heure à son premier cours de l'année.

La toilette effectuée, le repas englouti, c'est vers la salle de sortilèges qu'elle se dirige en baillant. Routine presque ancrée dans son quotidien, elle n'a même pas besoin de regarder où elle va, les couloirs se succédant sans qu'elle ait un quelconque besoin de réfléchir. Sans doute n'avait-elle que trop arpenté ces couloirs, de jour comme de nuit d'ailleurs, pendant toutes ces années. Et alors qu'elle se retrouvait devant la porte close, un souvenir refit surface, nuitée enfermée dans un coin de son esprit, détails gênants qu'elle use pourtant contre le concerné. Comme s'il était responsable de ses maux, comme si elle prenait plaisir à déchirer ce sourire et déformer cette gaieté qui l'avait toujours caractérisé. Elle était vile, oui. Mais n'aimait-on pas une personne pour ses qualités comme ses défauts ? Au fond, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui. Un sourire ironique s'étala sur ses lippes alors qu'elle se rendait compte qu'elle le reverrait pour la première fois de l'année dans cette salle, témoin de leur luxure, tandis qu'un nouveau professeur y ferait cours sans même savoir ce qui s'y était déroulé l'an dernier.

La porte s'ouvre finalement sur le nouveau venu peu après le retentissement de la sonnerie, et la demoiselle constate avec plaisir de la jeunesse comme de la beauté de leur nouvel enseignant. Au final, l'année ne commençait pas si mal... Elle serait peut être même plus divertissante dans ce qui était de l'apprentissage des sorts. Le sourire s'étend, sournois, et la demoiselle rejoint Sorcha pour s'installer à côté d'elle sur l'un des bancs du fond, en face du tableau. Canon le prof, hein ? J'en ferais bien mon quatre heure ! Phrase qu'elles savaient toutes deux qu'à moitié plaisantée tandis que le rire gagnait ses lippes. Bah quoi ? Faut bien s'amuser un peu ! Et sur cet air des plus innocents qu'elle tentait d'afficher sur son minois de rêve, ses prunelles se focalisèrent sur le pauvre enseignant de sortilèges, détaillant ses courbes sans la moindre honte.
Yvi


broken soul ☩
the moon understands what it means to be human. uncertain. alone. cratered by imperfections.
avatar
Invité
❝ Invité
Sam 10 Nov - 20:40
la classe de sortilèges &
Sorcha

Cours #1 (7th)
La "bonne" humeur de Molly fit sourire la sorcière qui rabattit avec plus de ferveur la couette sur ses épaules. Lovée dans sa chaleur, l'irlandaise comptait bien conserver ses derniers vestiges de rêve avant de devoir affronter le plus douleur : la rentrée. S'ils étaient revenus la veille, leurs premiers cours n'avaient rien de très excitant dans le fait que les élèves allaient de nouveau devoir obéir aux règles et ce même si elles leurs semblaient absurdes. Mais une furie décida de lui enlever sans vergogne son bien le plus précieux, la livrant sans scrupule à la morsure du froid sur sa peau. " WEASLEEEY ! " hurla-t-elle de rage en attrapant son oreiller pour le lancer sur la mesquine qui renferma la porte de la salle de bain en l'ignorant. Sorcha se demandait parfois comment elle pouvait aimer sa garce de meilleure amie. Ruminant ses sombres pensées revanchardes, elle s'extirpe avec douleur de son matelas pour enfiler ses bas de laine. A leur contact, la morsure du plancher froid s'infiltrait moins en elle bien qu'elle pestait souvent sur l'utilité d'un uniforme. Néanmoins, elle avouait à mi-mot qu'il était pratique de ne pas avoir à réfléchir sur sa tenue, gagnant alors de précieuses minutes de sommeil. Rajustant chemisier blanc et cravate émeraude et argentée, elle s'observe quelques secondes dans le miroir de pied qu'elle partageait avec les filles afin de donner un peu de volume à ses cheveux sans succès. Tant pis, Molly allait encore l'embêter avec cela.

Attrapant son sac au passage, elle prévient ses camarades qu'elle les rejoindra plus tard et s'hasarde dans les dédales des cachots afin de remonter à la surface en cachant un bâillement derrière sa main. La première matinée de cours allait être difficile. Si bien qu'en entrant dans la Grande Salle, Sorcha s'assit automatiquement aux côtés de son jeune frère - ayant pris l'habitude de le voir chaque jour des vacances. Ce dernier lève un sourcil inquisiteur sur sa présence à la table des poufsouffles sous un bonjour amusé. Déjà en train de se servir un thé bien corsé pour l'aider à chasser les derniers vestiges du sommeil, la rouquine regarde autour d'elle pour comprendre la lueur amusée au fond du regard de Fergus. Finissant de se servir son thé comme si de rien n'était, elle dépose la théière magique et ébouriffe les cheveux de son cadet sans vergogne. " Tu as honte que ta soeur vienne prendre le petit-déjeuner avec toi, maintenant ? Tu ne disais pas ça cet été en piaillant mon nom à tout bout de champs. " Embêter son frère devant ses copains faisait partie de ses petits plaisirs. Moment où elle retrouvait la complicité qui les unissait lorsque les joues de Fergus se rosissaient et que la même moue désapprobatrice qu'elle se formait sur ses lèvres. Riant avant même que la réplique n'arrive, Sorcha coupa l'herbe sous le pied de son frère qui s'empressa de croquer dans sa tartine d'un " même pas cap de venir petit-déjeuner tout le mois à cette même table. " Le coup d'oeil entre les Finnigan scella le défi, ainsi que les futures matinées de la serpentarde sous les coups d'oeil mi-inquiet, mi-inquisiteur de la plupart des jeunes années bordés de jaune et bronze. Dévorant leurs tartines pour eux, la demoiselle finit par les quitter en observant son professeur disparaître dans les couloirs. Si elle arrivait en retard à son premier cours de l'année, son dragon de mère allait être sur son dos comme une sangsue malodorante.

Arrivant au moment où la porte s'en trouva sur leur nouveau professeur, la sorcière profita du mouvement de foule pour se hisser à l'intérieur afin de rafler le premier banc... en partant de la fin. Un endroit stratégique pour pouvoir converser magiquement avec sa meilleure amie sans être repérée ainsi qu'avoir une vue d'ensemble. Elle remarqua alors la présence de Macmillan et de Farell également, souriant narquoisement au souvenir des cours de l'année dernière. Elle espérait juste que l'autre crétin n'avait pas décidé de suivre le cours de sortilège auquel cas les trois prochaines heures allaient être les plus longues. Le rire et les paroles de Molly attirèrent son attention alors qu'elle s'installait à ses côtés. Suivant le regard de sa camarade, elle se perdit alors de détailler son nouveau professeur de sortilèges. Petites boucles brunes, une voix posée et grave , une stature se laissant apercevoir sous la robe de sorcier. Un sourire aussi séduit que séducteur s'arqua sur les lippes de la rousse pour toute réponse alors que son sourcil inquisiteur s'arqua alors que son regard dévia vers Molly qui se défendit bien rapidement. Trop rapidement. " Laisse tomber, t'arriveras pas à le séduire celui-là. Par contre le faire rougir... " Sorcha laissa sa phrase en suspens, comme une invitation au péché. " Je te laisse dix minutes. " Les nouveaux professeurs étaient toujours les plus vulnérables aux premières minutes de leur cours, moment où ils ne savaient pas encore à quelle sauce ils allaient être mangé. Et avec sa vorace de meilleure amie à ses côtés, l'irlandaise ne lui donnait pas la fin du cours avant de devoir rehausser le ton pour affirmer son autorité. Un classique se dit-elle en posant ses affaires sur sa table avant de zieuter la table des matières de leur manuel, faussement absorbée pour pouvoir mieux se concentrer sur ce qui se passait autour d'elle.
Pando
avatar
Invité
❝ Invité
Dim 11 Nov - 1:40
Premier cours de sortilège.
Septième année.

   
« and now they're outside ready to bust, it looks like you might be one of us »
Premier réveil à Poudlard, première journée de cours. C'était par sortilège qu'il entamait cette septième et dernière année à Poudlard. Le gallois s'était rapidement assoupi le veille, à peine entré dans son dortoir qu'il s'était jeté sur son lit. Le soir qui avait précédé la rentrée, le serdaigle l'avait passé en compagnie de ses amis moldus, l'un de ses camarades ayant organisé une dernière soirée, avant que chacun ne reprenne son propre chemin. La soirée ne s'était pas terminée comme il l'avait espéré et il était rentré ivre à la maison, n'ayant pas su faire preuve de discrétion. Il n'avait donc guère dormi, pensant à Twist et à Pry. Il aurait aimer expliquer à son ami, mais il n'en avait pas eu l'occasion. Il ne s'était rien passé avec cette fille. Au contraire, il l'avait repoussé. Elle ne l'intéressait nullement et était trop jeune pour lui. La seule fille pour laquelle il éprouvait quelque chose, c'était pour Molly Weasley. Entre haine et amour. Ô le serdaigle avait le béguin pour la serpentard depuis des années, et peu importe ce qu'elle lui avait fait, ce sentiment ne s'estompait pas, mais était cause de douleur. Elle lui avait fait du mal. Elle s'était joué de lui. Elle avait pris possession de lui, l'atteignant en plein cœur pour mieux le détruire. Ô il avait passé la plus belle nuit de sa vie. Cette soirée fut l'accomplissement, sourire candide sur le visage, regard empli de fierté. Il avait cru à ses mots. Et elle, lui avait fait un mauvais tour. Dès le lendemain, elle s'affichait devant lui, avec son sourire narquois, embrassant un autre garçon, sous ses yeux. Il ne pouvait pas l'atteindre, il ne pouvait pas lui faire du mal. Alors c'est ce garçon qui a pris. Il ne supportait pas qu'un autre effleure celle qui faisait battre et saigner son cœur. Cela lui a valu un aller-retour dans le bureau de la Directrice et une retenue, accompagné d'une perte de points. La vipère l'avait mordue, son poison se répandant dans ses veines, le contaminant au plus profond de lui...

Les rayons du soleil naissant effleurèrent la peau du garçon, allongé sur le ventre, endormi. Ses yeux s'ouvrirent, puis ses doigts se crispèrent. Le regard brumeux, il regarda autour de lui, avant de se lever et de se préparer. Il ne devait pas trop traîner s'il ne voulait pas être en retard à son premier cours de l'année, le cours de sortilège. Lebrun se glissa sous la douche, l'eau brûlante glissant sur sa peau. Il resta quelques minutes, avant d'attraper sa serviette pour se sécher avant d'enrouler cette dernière autour de sa taille pour regagner son dortoir et s'habiller de sa chemise blanche, nouant sa cravate bleu et bronze. Fin prêt, son sac en bandoulière sur l'épaule, le garçon descendit jusqu'au troisième étage, empruntant le couloir qui le menait à la salle de classe. Un regard vers sa montre, les échos des voix des élèves lui indiquaient qu'il n'était pas en retard. Il n'eut donc pas à attendre longtemps avant que la porte ne s'ouvre sur le professeur de sortilège, invitant les septièmes année à s'installer.

Il y avait plusieurs tables au fond de la pièce, le brun s'installant. Il n'avait pas encore remarqué celles qui se tenaient non loin. Celle qui hantait son esprit, toujours accompagné de sa meilleure amie. Il avait finit de sortir ses affaires quand son regard fut attiré par ce visage bien trop familier. Elle était là. Molly Weasley. Il se mordit inconsciemment la lèvre inférieure. Pourquoi fallait t'il que la première fois qu'il la revoit soit dans la même salle où ils avaient couchés. Elle avait été sa première relation. Il n'avait rien oublié de cette nuit, de son cœur battant, de sa respiration saccadée, du parfum de la nymphe. On n'oubliait jamais sa première fois, et encore moins la personne. Et Molly Weasley était bien inoubliable. Et pourtant, celle qui lui avait provoqué de la fierté, avait été la cause de sa déchéance. Il était tombé de haut, à la sournoise vision du spectacle qui s'était joué devant ses yeux le lendemain matin. Il ruminait ses pensées, ronger par des questions qui n'avaient trouver aucune réponse. Les mois étaient passées, et pourtant la cicatrice était encore à vif. Il voulait se venger, la faire tomber de son piédestal. Mais il ne pouvait utiliser les mêmes armes qu'elle employait contre lui. Cela ne serait pas efficace, il fallait quelque chose de fort.

Seulement, le moment n'était pas à l'élaboration d'un plan avec Finn. Il se devait de ne pas attirer l'attention, l'ayant assez fait l'année précédente.

- Surtout ne la regarde pas..., se murmurait-il pour lui-même.
(c) DΛNDELION
avatar
Invité
❝ Invité
Lun 12 Nov - 17:12


     

Cour numéro 1

Sortilèges
Sortilège d'attraction- Accio !
Si certains élèves ont encore du mal à émerger pour les premiers cours de la journée, ce n'est pas le cas d'Owen. Le Gryffondor lui venait de faire un footing dans le parc de bon matin avant d'aller prendre une douche et de mettre sa robe de sorcier pour reprendre les cours sur une bonne note. Motivé et déterminé à commencer l'année du bon pied, c'est vers la Grande Salle qu'il s'avance saluant et mettant deux trois tapes dans le dos de plusieurs amis et connaissances sur le passage.

Assis à la table des lions, c'est en mangeant ses oeufs et son bacon que le jeune homme s'occupe en envoyant quelques clin d'oeil charmeurs à un groupe de filles qui ne cesse de regarder dans sa direction à la table au dessus. Cela dur un temps avant que ses amis ne le rejoignent pour parler de Quidditch. Tous espéraient pouvoir intégrer l'équipe cette année et c'est le cas d'Owen aussi. Il aimerait terminer sa scolarité en grande pompe et avoir un poste dans l'équipe serait grandiose pour lui. Peut-être même que cela pourrait lui ouvrir des portes pour son avenir professionnel. Après un copieux petit déjeuné, le brun s'empresse de remonter les étages pour rejoindre la salle de sortilèges ou aura lieu son premier cours de la journée. Lorsqu'il arrive devant la porte, déjà plusieurs élèves sont installés dans les gradins sur les côtés de la salle. « Bonjour m'sieur ! » lance-t-il au nouveau professeur de sortilège en entrant dans la classe tout sourire. Il ne devrait pas avoir trop de soucis dans cette matière cette année si il continue à faire des efforts. Les sortilèges, c'est beaucoup de pratique et peu de théorie ce qui permet à Owen d'avoir des résultats plutôt correcte. Ça lui permet aussi d'oublier un peu sa dyslexie et de se sentir comme les autres.

Owen remarque Molly, une fille de Serpentard qui ne le laisse pas indifférent depuis quelques temps. Elle est avec une amie et toutes les deux semblent en grande discussion. Ce n'est pas grave, le brun décide d'aller s'installer sur la ranger devant elles. Il ne prend même pas le temps de sortir ses bouquins qu'il se retourne. « Dix minutes pour faire quoi ? » demande-t-il après avoir intercepté un morceau de la conversation en venant s'asseoir. « Ne me dîtes pas que vous voulez déjà rendre dingue le nouveau prof ? Vous n'avez vraiment aucune pitiés. » dit-il avec un sourire. Il ne connait pas l'homme qui va leur enseigner les sortilèges cette année, mais il semble plutôt cool à première vu. Par contre, il connait assez bien Molly de réputation et la demoiselle n'est pas réputée pour être tendre avec les personnes qu'elle n'estime pas assez bien pour elle. Il pourrait passer pour un fou, mais il aime ce côté piquant chez elle. Une femme avec du caractère qui ne se laisse pas faire, c'est ce qui lui faut pour le dompter !

CODE BY MAY
avatar
Absence en cours : nop !
Autres comptes : Minerva McGonagall & Erwan O'Sullivan
Date d'inscription : 14/03/2018
Messages : 530
Age : 27 ans
Points personnage : 368
Lun 12 Nov - 18:04

Cours de sortilèges

ft. 7e années

Après avoir ouvert la porte de la classe, Alexander était retourné près de son bureau, derrière lui les étudiants s'engouffraient à sa suite, répondant à sa demande. Il resta debout devant le bureau, attendant patiemment que les derniers étudiants se trouvent une place et sortent leurs affaires. Il plongea la main dans robe et saisi sa baguette magique. Son contact, doux et chaud lui apporta un peu de réconfort et de courage. Il la sortie, la pointa vers la porte, et d'un petit mouvement sec du poignet, intima silencieusement à la porte de se refermer dans un petit clac qui ramena le silence dans la salle.

« Bien. Bonjour à tous ! » Bien qu'il ait été présenté la veille au cours du banquet par la directrice, il continua : « Alexander Anderson, votre nouveau professeur de Sortilège. » Rapide et efficace. Peut-être succincte comme présentation, mais sa voix ne tremblait pas et il était plutôt fier de sa prestance. « Nous allons donc passer l'année ensemble, à préparer les ASPICs, mais pas que ! J'espère être le digne successeur du professeur Flitwick. Ne vous connaissant pas, je vais commencer par faire l'appel pour mettre un nom sur vos visages. » Tout en terminant de parler, il se retourna légèrement pour attraper la liste qu'il avait préparé.

Il énuméra les prénoms et noms des élèves les uns après les autres, cherchant du regard après le concerné. Ces derniers répondaient par un oui plus ou moins discret, une main levée ou encore par un présent. Il les regardait quelques secondes à chaque fois de son regard noisette, essayant de retenir mentalement les informations. L'appel étant à présent terminé, il pouvait commencer à proprement le cours. Reposant sa liste, il reprit : « Aujourd'hui, nous allons commencer par revoir un sortilège que vous avez appris en 5ème année, cela me permettra de vous évaluer en quelque sorte. » Il ajouta précipitamment ne souhaitant pas provoquée une vague de panique et de réclamation chez les étudiants : « Pas une évaluation notée !!! Juste informel pour que je m'adapte à votre niveau, le but étant d'aller le plus loin possible. Suite à cela, nous continuerons de le lancer, mais en informulé. D'ailleurs, qui peut me dire ce qu'est un sortilège informulé ? »

Il était probable qu'ils aient déjà tous entendu parlé de cette pratique, mais cela n'était pas enseigné avant la septième année. En effet, lancer un sortilège dans sa version informulé, n'était pas à la portée de tout le monde. Il fallait déjà être bien à l'aise avec le sortilège en question, puis avoir la volonté et la détermination de dompter son esprit afin d'être suffisamment concentré pour réussir.


--------------

Hors RP.
- Rappel des inscrits à ce cours: @Sorcha Finnigan, @Molly II Weasley, @Sacha A. Millers, @Arcturus MacMillan, @Alec Farell, @Owen Jones, @Rose B. Weasley, @Albus S. Potter. Pour le rejoindre en cours de route, me MP :)
- Rappel réponses de la longueur de votre choix, mais privilégiez celles qui vont avancer le RP :)


- ma prochaine réponse RP : jeudi 15 novembre = ça sera la mise en pratique. D'ici là, je compte répondre rapidement pour proposer à un étudiant de répondre à la question.

- Pour que ça "avance", j'imagine : tu veux répondre ? Tu lèves la main je poste rapidement un message pour te dire que je t'interroge, tu réponds avec ce que tu imagines comme réponse (pas la peine de faire un 2ème RP pour cette réponse, réponse très courte !). Si besoin, j'interroge une nouvelle personne pour compléter la réponse.



It hurts to love someone and not be loved in return, but what is the most painful is to love someone and never find the courage to let the person know how you feel.

avatar
Absence en cours : présente !
Autres comptes : emma dwight, l'infirmière scolaire & iseul rosier, la legilimens innée
Date d'inscription : 30/10/2018
Messages : 1644
Age : dix-sept ans
Points personnage : 964
Lun 12 Nov - 21:26

Cours 1
Sortilèges
Et ça commençait. Premier cours de l'année que déjà Sorcha l'incitait à foutre le bordel ! Elle était pas un cancre, elle ! Elle aimait pas se faire remarquer. Du moins, de cette façon. Néanmoins, alors qu'elle se disait qu'elle n'allait pas relever, l'envie de lui fermer son clapet et y arriver se manifesta. Incapable de ne pas relever un défi. Elle le savait, la fourbe. Elle avait fait exprès. Saleté de rousse ! Dix minutes ? Et bah dis donc, pour quelqu'un qui me croit pas capable de quoi que ce soit, tu mets la barre bien haute ! Tiltant seulement qu'Owen venait de se placer juste devant, elle aperçue également Alec à qui elle sourit vilement avant de revenir au premier venu. Rendre dingue le nouveau prof ? Moi ? Mais d'où tu sors ça ? Regard papillonnant, minois angélique... Pourtant y a ce sourire sournois qui s'y glisse progressivement, incapable de résister à la tentation de s'amuser un peu. Pourquoi, ça te tente de titiller un peu ce pauvre professeur à l'air si aimable mais teeellement stressé, hum ? Il fallait dire que c'était plus que tentant. Et c'était bien ça le problème. Le pauvre n'avait rien demandé mais semblait attirer à lui les ennuis.

Alors qu'il reprend la parole, tentant d'être convainquant, Molly réfléchit à tout autre chose. Comment le faire rougir ? Ou plutôt, comment le déstabiliser sans faire perdre de points aux Serpentard. Parce qu'il fallait l'avouer, ça lui ferait bien mal au cul. Distraite pendant qu'il faisait l'appel, elle répond un tantinet en retard en levant brièvement la main, le dévisageant pourtant avec un sérieux olympien. Quel serait son point faible ? C'est l'évaluation qui lui mit la puce à l'oreille, d'un coup bien plus assurée. Si elle répondait à sa question après avoir lancé une pique, cela passerait, non ? Et puis il fallait dire qu'il laissait des ouvertures, les perches étaient tendues, volontaires ou non.

Ses yeux s'illuminant un instant en entendant le mot informulé, c'est avec le même naturel qu'elle leva la main, connaissant la réponse. Elle avait déjà essayé d'elle-même, sans réussite vraiment flagrante, mais n'avait pour autant pas abandonné l'idée d'exceller aussi dans pareil domaine. Et aujourd’hui serait le jour où elle pourrait peut être y arriver. Mais déjà... Cuisinons un peu ce fameux Alexander.
Yvi


broken soul ☩
the moon understands what it means to be human. uncertain. alone. cratered by imperfections.
avatar
Invité
❝ Invité
Lun 12 Nov - 21:47
La rentrée avait été plus que difficile pour Albus en réalité. Tout d'abord et bien parce que c'était pour lui sa dernière année à Poudlard. Et il redoutait déjà le fait de quitter l'école. De même, parce qu'il avait peur de décevoir sa famille en ratant ses ASPIC. Et pour couronner le tout, ils avaient à peine le temps de se mettre en condition que déjà le premier cours de sortilèges commençait. Et même si c'était l'un de ses cours préférés, il savait d'avance que l'année à venir dans ce cours serait compliqué...

Il se réveilla non sans difficulté, enfila son uniforme aux couleurs vertes et argent, avant de rejoindre la Grande Salle pour un bon petit déjeuner. Et ce n'est que lorsqu'il eut enfin avalé sa tasse de chocolat chaud qu'il se sentit prêt à affronter cette journée. Et il se dirigea donc vers le couloir du troisième étage, s'adossant nonchalamment contre le mur, tout en fixant la porte de la salle de cours de Sortilèges en espérant que le professeur ne tarderait pas. Parce qu'il lui laisserait une mauvaise impression pour ce début de cours. Et peut-être que si le cours débutait plus tôt, il pourrait aussi eux sortir plus tôt. Il avait le droit de rêver, n'est ce pas ?

Lorsque la porte s'ouvrit, Albus se précipita la plus loin possible de sa cousine Molly, s'installant à côté de Rose. Ils allaient pouvoir jouer les commères à propos des autres ainsi. Du moins, lorsque le nouveau professeur ne les aurait pas à l'oeil. Il répondit donc à l'appel par un bref présent, avant de s'assurer que sa baguette était bien à sa place dans sa poche d'uniforme. Du moins jusqu'à ce que le professeur Anderson ne leur indique qu'ils allaient revoir un sortilège de cinquième année. Le jeune Potter arqua un sourcil, fixant le professeur pour protester au sujet de l'interrogation, mais se reprit bien vite lorsqu'il compléta qu'elle ne serait pas notée. Parce qu'Albus n'avait pas envie de décevoir ses parents dès le premier jour...

Son monde s'écroula lorsque le professeur de Sortilèges introduisit les sortilèges informulés. Ce n'était clairement pas pour lui, qui doutait toujours de ses capacités. Il poussa alors un soupir, préférant garder le silence que de répondre à la question posée. De toute manière, il n'était même pas certain d'avoir une réponse complète à cette question...
avatar
Absence en cours : nop !
Autres comptes : Minerva McGonagall & Erwan O'Sullivan
Date d'inscription : 14/03/2018
Messages : 530
Age : 27 ans
Points personnage : 368
Sam 17 Nov - 10:35

Cours de sortilèges

ft. 7e années

Alexander venait à peine de poser la question aux élèves qu'une main se levait. Il se concentra quelques secondes, essayant de se rappeler du nom qu'il avait mit sur le visage de la jeune fille. « Oui, Miss Weasley ? » finit-il par demander. Par ces quelques mots il l'invitait à répondre tout en confirmant qu'il ne s'était pas trompé sur son identité.

--------------

Hors RP.
- Rappel réponses de la longueur de votre choix, mais privilégiez celles qui vont avancer le RP :) Réponse extrêmement courte ici, pour dialogue avec un élève.

Planning.
Comme je n'avais que peu de réponse, je n'ai pas lancé la pratique pour le moment ... Mais je vais le faire d'ici jeudi (22 novembre) prochain MAX.



It hurts to love someone and not be loved in return, but what is the most painful is to love someone and never find the courage to let the person know how you feel.

avatar
Absence en cours : présente !
Autres comptes : emma dwight, l'infirmière scolaire & iseul rosier, la legilimens innée
Date d'inscription : 30/10/2018
Messages : 1644
Age : dix-sept ans
Points personnage : 964
Sam 17 Nov - 10:55

Cours 1
Sortilèges
Voyant que le professeur l'interrogeait, elle sourit avant de se figer en entendant son nom prononcé. Weasley. Ne pouvait-on juste l’appeler Molly et oublier cet affreux sobriquet ?  Sa mâchoire se crispe mais le sourire demeure, plus venimeux néanmoins. Il avait vraiment choisi le mauvais moment pour la faire tiquer. Pourquoi serions-nous les seuls à avoir droit à une évaluation monsieur ? Vous aussi, on devrait pouvoir vous évaluer... Ton faussement outré avant qu'elle reprenne avec son sourire vipère. Je suis sûre que si vous enleviez quelques vêtements, certains seraient plus enclin à vous mettre des points. Et y a ce regard provocateur qui déshabille sa silhouette sans honte, assez fière d'elle.

Ayant fini son pari, elle se remet finalement plus droite, reprenant un mode plus studieux pour enfin répondre à sa demande. Pour répondre à votre question, un sortilège informulé est un sortilège lancé sans que l'on prononce l'incantation associée. Pas besoin de s'étaler plus, elle venait de donner la définition.
Yvi


broken soul ☩
the moon understands what it means to be human. uncertain. alone. cratered by imperfections.
Contenu sponsorisé
 
[terminé] Cours #1 - 7ème année.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ¤ Cours #1 [6ème & 7ème année] - L'Asphodèle ¤
» [1ère à 7ème Années] Résultats et Compte-rendus du Test d'Astronomie (pas de tour de jeu)
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Inscription Cours n°1 - [6ème année ; 7ème année]
» [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anapneo :: Hors Jeu :: La corbeille :: Les RPs-
Sauter vers: