-36%
Le deal à ne pas rater :
Pack 1 mois – PAMPERS New Baby Taille 1 (2- 5Kg) – 264 couches
29 € 45 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -40%
Vélo d’appartement FYTTER – ...
Voir le deal
150 €

 [event] Saint-Valentin - fête foraine

Minerva McGonagall
Absence en cours : jamais !
Autres comptes : aucun.
Messages : 3827
Pseudo : Jamy
Célébrité : Maggie Smith
Age : 89 ans
Points personnage : 13143
Mer 30 Oct - 20:32
Samedi 14 février - Saint-Valentin
fête foraine



Jour tant attendu, porteur d’espoir et bonheur, la Saint Valentin, même dans le monde sorcier a toujours su ravir les coeurs. Fête des amoureux créée pour rassembler les solitaires autant que fêter ceux s’étant déjà trouvé, elle a souvent fait l’unanimité et seuls les rabats-joie s’en plaignent. Pourtant, elle reste une fête comme une autre, visant à mettre un peu de piment dans notre vie, épice aigre-douce qui a le don de faire palpiter un myocarde qui peut soit s'envoler, soit se rétracter. Et qui ne rêverait pas d’un peu d’amour ? D’un compagnon de route ? Aujourd’hui est un jour spécial, colorant votre vie d’une teinte nouvelle, quelle qu’elle soit.

Calée miraculeusement sur le samedi de la sortie à Pré-au-Lard, elle est l’occasion pour les élèves d’en profiter un maximum loin des regards professoral. Les adultes ne sont évidemment pas en reste, le petit village bien connu ainsi que le célèbre salon de thé de madame Pieddodu. Pourtant, s’il est ouvert en ce jour, il n’est pour une fois pas celui attirant toutes les convoitises. En effet, en ce jour de fête, une surprise de taille vous attend : la fête foraine a élue domicile au village !

Partout présente dans les rues pavées enneigées aux boutiques mythiques, les différents stands illuminent les allées et proposent quantité de jeux ou autres délices s’évaporant dans les airs en des vapeurs tentatrices. Des pommes d’amour aphrodisiaques aux barbes à papa multicolores en forme de coeur, tout est fait pour ravir vos sens et vous plonger dans l’ambiance. A la périphérie de Pré-au-Lard, des installations magiques ont été montées, comptant une tripotée de tasses volantes tournant dans les airs, un carrousel aux chevaux habités d’une vie propre, un grand huit à la trajectoire incertaine, le parcours changeant à chaque fois et pour finir une voyante, installée dans une tente parée des couleurs de l’amour. Evidemment, d’autres stands plus typiques se confondent à ceux de nourriture comme les fléchettes, par exemple. Même certaines échoppes se sont jointes à la partie, les Trois Balais proposant une tasse fumante de Bièraubeurre revisitée. De quoi ravir le plus grand nombre et passer un week-end inoubliable !

Pour cet event, il vous est possible soit de répondre à la suite dans le topic commun, soit d’ouvrir un nouveau sujet, privé, et d’en profiter en petit comité. N’oubliez pas de taguer le sujet [event]. Et surtout, amusez-vous !




∵ ∴ ∵ ∴ ∵ ∴ ∵ ∴

Compte PNJ. Pour un traitement plus rapide de ton message, contacte directement le staff.
Jemima Dubois
Autres comptes : Zekeriah Shafiq (D. Luna)
Messages : 246
Pseudo : Dezaia aka Cloée
Célébrité : Luca Hollestelle
Relations : [event] Saint-Valentin - fête foraine Tumblr_o3xyilKDWw1r1jkh3o2_250

- LINKS -

f a m i l y
olivier et katie { parents }
gapard { big brother }
gabriel et jeremiah { little brothers }

l o v e
you ?

p o s i t i v e
molly { bff }
rose { blood sister }
gearalt { favorite teacher }

n e u t r a l
wendy { oh pls princess }
emma { nurse }
morrigan { reader }

b a d

t o d e f i n e


amatrice d'occulte moldu + passionnée d'histoire de la magie + seconde et unique fille de la famille + transparente + parle peu + intelligente en crise d'ado + joue aux échecs sorciers pour se détendre + proche de son frère Gabriel + en conflit avec sa mère + est née avec un seul rein + son frère gaspard est son unique chance d'avoir une transplantation de rein.

Age : 17 ans
Points personnage : 454
Jeu 7 Nov - 23:45

Samedi 14 février - Saint-Valentin

ft. les gens qui participent

Son manteau au motif prince de Galles gris, Angélique déambulait dans les allées de Pré-Au-Lard, un petit sac dans les mains, elle avait pu faire le plein de fourniture pour Poudlard, de l’encre, des parchemins et une nouvelle plume. La dernière année avançait à grands pas une nouvelle fois et elle avait bien une peur c’était de louper ses ASPICS, même si les entretiens personnels ne semblaient pas déboucher sur un parcours professionnel tout tracé. Ange sortait de toutes les lignes qui avaient été tracées pour elle. Elle n’aimait pas particulièrement l’idée d’une carrière au Ministère, ni dans le Quidditch comme Gabriel en avait l’envie, ni même une passion pour l’Astronomie. Ce qui la branchait c’était l’histoire de la magie, les noms des personnes qui noirciraient les pages de nombreux livres. Oui, Angélique avait envie de laisser une trace d’elle, bonne ou mauvaise. Et le chemin qu’elle empruntait semblait être bien plus sombre que lumineux et certains semblaient s’en être rendu compte. Si bien qu’elle avait abandonné le blond de ses cheveux pour revenir à un roux qui était naturel pour la Dubois.

Passant devant une attraction, Angélique s’arrête un moment en regardant le stand. Est-ce qu’elle avait encore envie de rester dans la rue alors que les couples se tenaient mains dans la main et que les clowns du château étaient de sortie ? Peut-être pas. Alors sans faire attention elle se retourne, tout en percutant quelqu’un qui marchait à toute allure, si bien que la gardienne de l’équipe des Serdaigle finit les fesses dans la neige alors qu’elle gémit d’une douleur dans sa jambe.

HS : Viendez bousculer Ange [event] Saint-Valentin - fête foraine 352483791
avatar
Invité
Invité
Lun 25 Nov - 2:52
Saint-Valentin - Fête foraine
les participants & johann
Le matin de la saint-valentin, je m’étais réveillé aux premières lueurs du jour. Je ne tenais plus en place. Pas moyen de dormir plus longtemps. J’étais trop énergique ; j’avais beaucoup trop hâte. Il y avait une fête foraine au village. Vous vous rendez compte à quel point c’est cool ? Une fête foraine dans MON village. D’accord, il ne m’appartient pas ce village, mais c’est là où est ma maison, là où je vis depuis septembre dernier. Pas seulement parce que je suis à Poudlard en première depuis ce moment-là, mais aussi parce que mes papas ont acheté une maison dans ce village. C’est justement l’endroit où j’ai passé mes vacances de Noël. Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais cet événement super méga génial dans le village où je vis ça veut dire que, même si nous sommes seulement en première année, les premières et deuxièmes années vont pouvoir y aller. Enfin, à condition d’avoir une lettre d’autorisation de nos parents. Autant dire que c’était gagner d’avance avec Vati qui avait super hâte de me voir. Même que papa Kawika, il a dit qu’il allait venir me voir ce jour-là. Il a promis qu’il ne passerait pas sa journée au ministère, que je pourrais lui présenter tous mes amis.

Après le petit-déjeuner, durant lequel j’avais cassé les oreilles de Samaël en lui énumérant tout ce que je devais lui montrer en plus de tout ce que nous devrons faire à la fête foraine – je n’étais jamais allé dans une fête foraine, j’en avais juste vu à plusieurs reprises dans les films –, nous nous enroulâmes dans nos capes de laine hivernales, calèrent un bonnet sur nos têtes et entortillâmes nos échappes noires et jaunes autour de nos visages et quittâmes la chaleur du château pour le froid de février. Rien à faire qu’il faisait un froid de canard ce jour-là, je n’avais qu’une hâte : arriver au village.

Après avoir passé devant le concierge (Devgan) et son chien, Samaël et moi prîmes le sentier qui menait vers le patelin. Dès le premier détour, nous fûmes en mesure d’apercevoir les attractions dressées spécialement pour ce jour de saint-valentin. « Amène toi Sam ! », lançais à mon ami avant de me mettre à courir en riant. Nous n’étions pas les premiers à arriver pour la fête. Bon nombre d’étudiants plus âgé, n’ayant pas à écouter autant de consignes que nous qui n’avions pas la permission de quitté le périmètre de l’école avant d’avoir été bien informé de toutes les règles par notre directeur de maison, était déjà présents. Lorsque je déboulai dans le village, à bout de souffle, je me retournai pour voir où était mon meilleur ami. C’est à ce moment que, sans jamais m’être arrêté de courir, je fonçai tout droit dans quelqu’un que je faillais envoyer sur son derrière dans la neige. À la place, c’est moi qui terminai dans cette situation. « Par la barbe de Merlin l’enchanteur, je suis tellement désolé ! Je ne regardais pas où j’allais et… », levant les yeux vers la victime de mon arrivée fracassante, je posai les yeux sur une fille aux cheveux roux (Angélique). « Wow ! Tu es super jolie ! », dis-je d’un coup, sans même penser avant de parler. Le rouge me monta aux joues dès que je pris compte de ce que je venais de dire. « Pardon. Je… », les yeux fixés sur elle, je n’arrivais plus à aligner deux mots. C’était vraiment, mais genre super gênant.
(c) princessecapricieuse
@Angélique Dubois
@Samaël Warren
Gabriel Dubois
Autres comptes : Lilith, Kieran et Sasha
Messages : 468
Pseudo : Jenn'
Célébrité : KJ Apa
Relations : [event] Saint-Valentin - fête foraine Tumblr_inline_ovu43rTwQg1qlt39u_400
[event] Saint-Valentin - fête foraine Tumblr_inline_ovu4k73yKl1qlt39u_250


Age : 17 ans depuis le mois de mars
Points personnage : 1260
Mer 4 Déc - 12:31
Event Saint-Valentin
Topic commun

Ajustant son écharpe aux couleurs de sa maison, il glisse sa baguette et quelques pièces dans sa poche et sort de son dortoir. Il est content, il va passer une bonne journée avec Summer, mais il a la nette impression d'oublier quelque chose, sans savoir exactement ce que cela peu bien être. Il avait beau y réfléchir, il ne se souvient pas. Bah, cela ne doit pas être super important dans ce cas. Il repense à la blague de son frère qui lui avait dit qu'au prochain noël, il lui achètera un rappeltout, mais ce n'est pas de sa faute s'il oublie des choses, n'est-ce pas ? Enfin, cela lui sera sans doute utile. Il quitte la salle commune des Poufsouffle pour rejoindre le hall, c'est là qu'il devait rejoindre Summer. Il se réjouissait vraiment de passer du temps avec elle, en sachant que c'était toujours amusant d'être avec elle. Ils s'étaient bien trouver tous les deux. Il est pensif quand même, réfléchissant a ce qu'il était en train d'oublier, mais l'arrivée de sa meilleure amie le reconnecte à la réalité. " Hey ! Alors t'es prête ?" Une journée à manger, boire et faire des manèges, que demander de plus ? D'un signe de la tête, il montra la porte du hall pour lui indiquer que lui était prêt à partir si elle l'était aussi. Une fois, dehors, le froid de février lui donna un frisson et il resserra sa cape autour de ses épaules, bien qu'il soit couvert et qu'il est mis deux pulls, le froid était saisissant. Arrivé au milieu du parc, il se tourna vers la Gryffondor avec un léger sourire aux lèvres. " Je sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression d'avoir oublier un truc..." Puis il hausse les épaules et se met a rire, comme si ce n'était pas grave. Il était comme ça, Gabriel et ce n'est pas aujourd'hui qu'il allait changer. Sur le chemin pour rejoindre le village, ils parlèrent de tout et n'importe quoi. Le trajet se fit rapidement et il ne fut pas surpris de voir que le petit village était envahit d'élèves. C'était la fête foraine pour la St-Valentin, la fête des amoureux, mais lui, il n'en avait pas d'amoureuse. Passant une main dans ses cheveux roux, il regarda son amie. " Tu veux commencer par où ?" En vérité, il y avait l'embarras du choix. À première vue, il y avait un peu de tout, même si c'était majoritairement pour les amoureux. Lui n'avait jamais réellement compris cela, n'ayant jamais eu de petite-amie de toute façon même si sa cote de popularité avait explosé depuis que Poufsouffle avait gagné son match contre Gryffondor, il n'avait pas spécialement le besoin d'en avoir une à ses côtés. Même s'il aimerait bien quand même, mais il n'est pas comme les autres garçons de son équipe en réalité. " J'ai faim, on va se manger un truc avant de se ruiner dans les atrractions ?" Il n'était pas riche, mais ça lui faisait plaisir de s'amuser en bonne compagnie.

copyright Bloody Storm


@Wendy Fraser @Caem Nolan @Summer O'Sullivan
avatar
Invité
Invité
Jeu 5 Déc - 21:04
La Saint Valentin aurait pu représenter une journée d’horreur, pour la fuyarde de relations intimes qu’était Summer ; il n’en était rien ! Une journée de fête où on lui permettait de sortir du château et de profiter librement des activités installées pour l’occasion à Pré-au-Lard ? Oui, s’il vous plaît, et plutôt deux fois qu’une. Sans compter que Gabriel l’y avait invité, en tout bien tout honneur, et c’est donc impatiente qu’elle s’était postée à leur point de rendez-vous le 14 Février, ponctuelle – une fois n’est pas coutume – enrobée dans son cache-nez au couleur de Gryffondor. Elle se demanda ce qu’Erwan allait penser, s’il apprenait qu’elle passait cette journée en compagnie de son meilleur ami, lui qui semblait si persuadé qu’il y avait anguille sous roche entre les deux adolescents, mais déjà la silhouette de Gabriel se dessinait au bout du couloir et Summer lui fit un signe de la main enthousiaste pour l’accueillir.

« Hey champion ! » Ça, c’était son surnom officiel depuis le dernier match, à charge de revanche. Elle l’enlaça le temps de venir poser un baiser sur sa joue avant de s’empresser de rejoindre l’extérieur en entamant immédiatement la conversation ; Gabriel et elle, ce n’était pas vraiment le genre à marcher silencieusement, et ils n’épuisaient jamais leurs sujets d’intérêt. Elle se montra juste étonnée lorsque le Poufsouffle lui avoua son tracas – mais c’était loin d’être inédit, que ce dernier oublie quelque chose, et Summer se faisait toujours une joie de parier sur le sujet de ce trou de mémoire. « Une chocogrenouille que tu devais travailler un devoir pour demain. » Tentative facile, mais hé, dans les affaires, il fallait toujours jouer l’assurance, parole de fille de commerçants.

Arrivés à Pré-au-Lard, Summer releva légèrement son bonnet de ses yeux pour lancer un regard enchanté dans les alentours, passant de la grande roue aux stands en passant par les sublimes décorations suspendues, avant de se tourner vers son ami. « Je te prends aux fléchettes ? » lance-t-elle pour commencer les hostilités, haussant un sourcil provocateur, avant que son regard ne s’attarde brièvement sur la silhouette d’une rousse plus loin dans la foule. Summer se reprit néanmoins bien vite et, glissant son bras sous celui de Gabriel pour l’entraîner, elle prit la direction du stand de confiseries le plus proche. « Tu m’offres une pomme d’amour et je t’offre le grand huit ! » Parce que ça marchait dans les deux sens, leur amitié, et que l’un comme l’autre ne se prenait jamais la tête pour des histoires d’argent.

@Gabriel Dubois @Wendy Fraser @Caem Nolan
Wendy Fraser
Absence en cours : présente !
Autres comptes : emma, morrigan & rose
Messages : 1844
Pseudo : muse
Célébrité : kristine froseth
Relations : [event] Saint-Valentin - fête foraine Tumblr_pmt4a0zANF1y53y8yo8_400
Age : quinze ans
Points personnage : 2741
Admin ♡ Hufflepuff Princess
Jeu 12 Déc - 14:50




maybe you can tell me why it hurts so bad to lose something you never had.

Mélodie fredonnée du bout des lèvres, engouement certain, la belle tournoyait d'un bout à l'autre de sa chambrée, ses collants glissant agréablement sur le parquet, ballerine aux mouvements fluides et graciles qui valsait au gré d'une chanson de son enfance. Anastasia était et resterait sûrement l'un de ses films préférés, et bien qu'on ne soit pas en décembre, la neige recouvrant en un épais manteau blanchâtre la nature au dehors lui donnait cette impression de faste hivernal. Levée aux aurores afin d'avoir suffisamment de temps pour se préparer, tous ses efforts envers sa nouvelle proie portant enfin ses fruits, elle ajoutait désormais les quelques touches finales afin d'éblouir. Quelques bijoux, une pointe de maquillage... Un parfum hors de prix signé Dior, et plus qu'à chausser ses talons pour partir. Aussi étonnant que cela soit – ou peut être pas à dire vrai – elle avait assurément été la première à sauter de son lit ce matin, sous les reproches inaudibles de célibataires endeuillées et pourtant, désormais, elle se retrouvait dernière, le dortoir des Poufsouffle semblant s'être vidé de toute âme qui vive. Au moins plus personne ne viendrait la déranger avec un commentaire salé, jalousie inappropriée lorsqu'on était aussi laide que sotte même si dans sa grande bonté, elle n'en touchait mot. Sourire mutin accroché aux lippes harmonieusement colorées, elle dévalait désormais les marches de son étage, vérifiant que la salle commune était vide avant de retrouver le hall puis la cour. Sûrement dernière, elle put néanmoins monter dans l'unique calèche restante qui s'apprêtait à partir en direction de Pré-au-Lard, soupirant de soulagement alors qu'elle peinait à marcher dans toute cette neige avec ses talons. Sa tenue n'était définitivement pas de saison, heureusement, tous ses manteaux étaient dotés d'un sort qui la maintenait à température corporelle, bien trop habituée à délaisser le confort pour la perfection. S'ils n'avaient pas convenu de point de rendez-vous, Wendy était presque certaine qu'il l'attendrait à l'entrée du village, sa déception bien grande lorsqu'elle descendit en monarque de l'habitacle tiré par les Sombrals – invisibles pour elle -. Aussi se demanda-t-elle s'il n'avait pas également du retard ou était peut être parti lui acheter une douceur, cette pensée le réconfortant et la faisant patienter sagement de nombreuses minutes. Pourtant, au bout d'un temps, les possibilités diverses et variées épuisées, l'énervement commençait à poindre au même titre que l'amertume, ses océans presque prêt à déverser le salé de perles trop longtemps retenues. Heureusement, la honte n'arriva pas jusqu'à ce point, Caem la trouvant seule et lui promettant une bien meilleure journée, s'accrochant désespérément à son bras après avoir convenu d'une bonne bièraubeurre pour commencer. Bifurquant tous deux en direction des Trois Balais, ils se retrouvèrent nez à nez avec la source de son trouble, celui-ci accompagné d'une autre jeune fille la laissant un instant interdite et figée. « Non mais... Je rêve ?! » Outre l'audace dont il faisait preuve d'inviter une femme pour se pavaner au bras d'une autre, il osait la délaisser elle pour pareille souillon ?! C'en était trop. Ciels relevés vers l'insolent qui s'était joué d'elle, l'orage semblait poindre et le tonnerre s'acharnait, lui lançant multitude d'éclairs. Silhouette crispée à l’extrême, ses ongles manucurés la veille se refermèrent en serres autour du bras du pauvre qui avait été là pour elle. Aucune attention pour la fille, n'étant pour le moment même pas vraiment encline à détailler cette harpie, se plaçant plutôt bien devant lui pour l'empêcher d'avancer. « Tu t'amuses bien ? » Le ton était sec et tranchant, claquement de fouet gelé réclamant des explications avant qu'il ne perde définitivement l'usage de quelques parties de son anatomie.

@Gabriel Dubois, @Summer O'Sullivan & @Caem Nolan

(c) SIAL ; icons sial




outfit:
 

∵ ∴ ∵ ∴ ∵ ∴ ∵ ∴

- - flower child, you are about to bloom.
Killian MacKenzie
Autres comptes : Jill, Malia
Messages : 407
Pseudo : Aria0713
Célébrité : Froy Gutierrez
Relations :
Rps en cours
Xochilt

Age : 17 ans
Points personnage : 443
Jeu 12 Déc - 18:05


Les gens & Killian
   Fête foraine
Pré-au-Lard, Écosse – 14 février 2026

L
a Saint-Valentin. Pour dire vrai, Killian n'accordait pas trop d'importance à cette fête. Enfin, il attirait parfois les regards des jeunes filles parce qu'il fallait avouer qu'il avait une gueule d'ange (cornu). Mais pour le Serpentard, ce n'était qu'un autre prétexte pour s'amuser, voir du monde, profiter de la vie.

Cette année, il n'était pas accompagné. La seule personne avec qui il aurait réellement voulu passer cette journée avait déjà jeté son dévolu sur cet imbécile de Dubois. Mais franchement, qu'est-ce qu'il avait pour lui, ce mec ? Bon, malgré le fait qu'il soit également un garçon, il pouvait sans rougir avouer qu'il n'était pas laid à regarder, le petit rouquin (enfin, petit.. grand plutôt, stupide Quidditch!), mais il n'avait pas grand chose dans la cervelle. Ah lala, Wendy et les beaux gosses.. Soit beau et tais-toi, ça vaudra mieux pour toi !

Mais bon, tant pis, il n'allait clairement pas passer la journée à râler pour ça. Il allait passer du temps avec ses amis et s'amuser comme un petit fou quand même. Pas besoin d'une fille à son bras pour en profiter.

Ils commencèrent par une bonne bierraubeurre, histoire de se réchauffer un peu par ce froid matin de février. Ils s'installèrent à une table, bavardant de tout et de rien. C'est à la sortie que ça devint extrêmement intéressant.

L'idiot de Gab Dubois se dirigeait vers les Trois Balais... Avec une autre fille que Wendy. Une jolie Gryffondor de son année, Summer. Elle était sympa, Summer, il comprenait l'attrait qu'elle pouvait susciter chez la gent masculine. Elle était très drôle et très vivante également, elle savait faire tout un tas de choses. En fait, le plus étonnant était quand même qu'elle s'intéresse à Dubois ! Franchement, il ne comprenait réellement pas l'engouement des filles pour ce sportif sans cervelle. Il était sympa ouais, mais être aussi bête, c'était terrible ! Ennuyeux à crever !

Il délaissa un peu la conversation de ses copains pour observer la scène suivante. Wendy arrivait à vive allure vers le sportif avec Caem, son BFF à la vie à la mort bien trop proche de sa princesse. Meh. En vrai, il aurait aimé détester le Poufsouffle, mais c'était impossible. Ce mec était juste adorable. Et puis bon.. Il avait soutenu Wendy pendant toutes ces années à Poudlard... Il était juste un peu jaloux de leur proximité. La jeune fille semblait le traiter en égal, ce qu'elle n'avait jamais fait avec lui et ça faisait mal au coeur. Mais bon...

Parlant de Miss Princesse Parfaite, elle venait de se planter devant Dubois et de lui lancer une magnifique remarque bien acerbe. Meheh. Le Serpentard n'en perdait pas une miette et jubilait intérieurement. Il allait s'en prendre plein la gueule nom de dieu... Quelle idée de poser un lapin à Wendy Fraser ! Il ne tenait clairement pas à sa vie !

En le voyant doucement sourire, un de ses amis, qu'on nommera Jack pour les besoins de la cause, le questionna:

« Eh bien, qu'est-ce qui te fait sourire comme ça toi ? »

« Ça, là-bas. RIP Dubois. »

Toute la clique coula un regard vers le petit regroupement plus loin et sourirent. Oh, il allait clairement regretter de s'être foutu de la gueule de la reine des Poufsouffles...



WILDBIRD
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Déc - 19:23

Samedi 14 février - Saint-Valentin

ft. everybody

En ce jour si particulier pour des millions de personnes partout dans le monde, Dorian lui se réveillait comme si de rien était. Il n'était ni triste d'être d'être seul, ni excité à l'idée de recevoir des déclarations enflammées. Non, il était simplement détaché de la situation et ce fichait totalement de cette fête de l'amour qui ne signifiait rien pour lui. En revanche ce dont il ne souhaitait pas oublier c'est qu'aujourd'hui, samedi 14 février, les étudiants de Poudlard pouvaient se promener à Pré-au-Lard. Lui qui ressassait sa vengeance envers son cousin depuis Noël dernier, il voyait là une aubaine pour l'espionner et trouver son point sensible. Il avait alors envoyé un hibou à Angélique, une jeune Serdaigle très prometteuse qui lui devait un service depuis qu'il avait récupéré pour elle des grimoires fort intéressants mais, pas franchement conseillés comme lecture à des sorciers de premier et même à toute la communauté d’après le Ministère qui continuait sa politique très stricte sur tout ce qui touchait à la magie noire.

Dorian travailla une bonne partie de la matinée, accueillant quelques sorciers téméraires qui osaient s'aventurer sur l'allée des embrumes et chez Barjow&Beurk avant de transplaner à Pré-au-Lard. Il ne put s'empêcher de grimacer alors que la foule et les décorations roses l'assaillir si tôt le pied posé dans le petit village sorcier. « Allez, c'est pour la bonne cause » se morigéna le garçon en reprenant vite constance. Il avait donné rendez-vous à Angélique un peu à l'écart de la place centrale. Il était un peu en avance si bien qu'il se décida à marcher dans les ruelles, espérant croiser son cousin afin de l'espionner. Il commença donc à faire discrètement le tour du petit village, une chance pour lui, la foule compact qui l'agaçait prodigieusement, lui permettait aussi de se fondre dans le décors. Bien loin de craindre de tomber nez-à-nez avec @Melody Blackwood, il faisait surtout attention surtout à apercevoir les cheveux blonds de son cousin @Scorpius H. Malefoy, sans être vu.

Il marcha encore quelques minutes avant de repérer les cheveux d'@Angélique Dubois dans la foule. Cette dernière se retournera brusquement et se faisant, se fit bousculer par un autre élève qui passait par là, se retrouvant ainsi les fesses par terre. À grande enjambée il s'approcha d'eux alors que le plus jeune, @Johann A. Kealoha, se confondait en excuses et la draguait par la même occasion. Dorian réprima un rire en constatant qu'il rougissait. Il trouvait le garçon ridicule mais se retient d'exprimer sa pensée, non pas pour le préserver mais pour conserver l'image qu'il donnait de lui-même. En parfait gentleman, Dorian tendit sa main à Angélique pour l'aider à se relever. « Rien de cassé ? » osa-t-il demander un demi-sourire moqueur accroché aux coins des lèvres.

avatar
Invité
Invité
Mar 17 Déc - 0:27

Samedi 14 février - Saint-Valentin

ft. @Johann A. Kealoha, @Angélique Dubois & @Dorian Macmillan



J'avais eu l'accord de ma mère, @Lilith E. Warren pour passer la journée de la St Valentin avec mon meilleur ami, Johan à Pré-au-Lard. Il était assez tôt pour que Johann me réveille tout excité, si ça ne tenait qu'à moi, j'aurais bien voulu dormir encore un peu, mais comme j'avais promis, je devais bien m'y résoudre sans broncher. Le réveil était dur pour moi, qu'il m'aura fallu un peu plus de temps pour me lever, faire ma toilette, m'habiller bien chaudement car oui nous étions en plein hiver et la neige était tenace. Lorsque nous étions prêts je suivis Johan jusqu'à la grande salle, j'avais toujours cette tête de déterrer avec quelques cheveux en pagailles, je me servis comme chaque matin à la table des Poufsouffle, des toasts, du bacon et des oeufs sur le plat, accompagné de mon verre de lait et de jus d'orange. Tandis que je mangeais, j'étais plus concentré sur ce que j'avais dans mon assiette que d'écouter les paroles de Johan qui semblaient assez lointaine, mine de rien j'hoche la tête histoire qu'il ne parle pas pour rien même si j'avais quand même retenu les pères qui ont promis à Johan qu'ils viendraient durant la journée. Par Merlin, moi-même j'étais surpris de le voir surexcité, de plus, il parlait beaucoup, j'avais l'habitude d'avoir du calme mais là, mon meilleur ami venait de battre les record de moulin à paroles.

Une fois le petit déj' englouti, nos deux compères quittèrent la grande salle, direction la cour, nous donnions nos autorisations signées à la directrice de Poudlard, sous l'oeil bienveillant de notre directeur de maison, @Zekeriah Shafiq qui nous prirent à part pour nous dire de ne pas faire de bêtises et de nous amuser, de profiter de cette première sortie spéciale, car en général, les premières et deuxièmes années n'avaient pas le droit de sortir de Poudlard. Pour Pré-au-Lard s'était à partir de la 3e année avec autorisation signée par les parents. Je hochais la tête à ce que venait de dire Mr. Shafiq, je n'avais même pas tarder mon regard de déterrer sur sa mèche de cheveux bleu qui était similaire à la mienne. Après tout pourquoi pas, lui aussi il aimait se faire teindre les cheveux. Peu importe, après avoir promis à leur professeur de DCFM nous partons enfin à l'aventure, le froid d'hiver commençait à me réveiller, Johann avait déjà pris de l'avance, moi je trainais en arrière tout en courant pour le rattraper, bousculant quelques élèves et adultes au passage dont je m'enpressais à plusieurs reprises de m'excuser.

Nous voilà dans le célèbre village de Pré-au-lard, sous la neige avec diverses stands et d'attractions, j'avais à peine le temps de rattraper mon meilleur ami qui marchait sans regarder devant lui, trop occupé à voir où j'étais, lorsque je fus sur le point d'arriver à sa hauteur, je m'apprêtais à le rejoindre au pas de course vu qu'il courait encore, quelle idée de courir dans la neige après tout. Je vis que quelque chose n'allait pas dans la course effreinée de mon meilleur ami qui n'arrivait pas à s'arrêter, je piquais un sprint pour essayer de lui dire de s'arrêter mais rien à faire, ce qui arriva arriva. Johann se prit de plein fouet une élève plus âgée qu'eux, je grimaçais finalement ayant réussi à m'arrêter à la hauteur de la jeune fille qu'il venait de bousculer pour voir mon meilleur ami tomber de tout son long dans la neige. Je soupirais et m'excuser de la situation de actuelle de mon meilleur ami, je l'aidais à relever mon meilleur ami, quand je vis un homme, adulte, bien plus âgé que la fille s'enquérir auprès d'elle lui demandant si elle allait bien. Quant à moi, j'aidais mon meilleur ami à se relever tout en lui demandant si il n'avait rien de casser. Johan me fit comprendre qu'il allait bien et me remercia de l'avoir aidé à se relever avant que celui-ci par la plus grande surprise dragouille la fille en question qu'il venait de bousculer. Je m'étonnais de le voir ainsi, et m'inquiétais, le pauvre, moi-même je n'aurai pas été aussi franc en disant cela à une fille que je ne connaissais pas. Je m'interposais à nouveau pour m'excuser à nouveau du comportement de mon meilleur ami.

Johann, tout va bien ? Bon allez viens, ça suffit maintenant... Excusez-le, il ne parlait pas à mal.

Je secouai mon meilleur ami pour qu'il se ressaisisse, bien que la situation était tout aussi gênante pour moi qui avait à subir ça. Je ne voulais pas avoir d'ennui, j'avais promis à Mr Shafiq.

Nous ne vous dérangerons plus et encore désolé. Allez tu viens, laissons-la avec ce gentil homme. Dis-moi tu es sûr que ça va ? Je ne t'ai jamais connu aussi... Dragueur ! Tu ne me gâcherais pas des choses toi ?
Allez profitons un max de cette journée inoubliable, hey Joh' regarde, il y a même un stand honeydukes ! Et Wow regarde ça il y a plein d'attractions, mes préférées sont les sensations fortes.

Disais-je tout en éloignant mon meilleur vers les stands afin d'éviter tout conflits.
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Déc - 21:21
Saint Valentin
et peau de lapin.
La saint Valentin. L'année dernière encore était une journée que le métisse enviait aux couples pour ainsi s'afficher plus que d'ordinaire aux yeux de tous avec l'élu de leur cœur. Se gavant de sucreries, minaudant dans la foule d'autres amoureux sans avoir l'air ridicule, comblant plus que les autres jours de l'année les belles accrochés à leurs bras. Au moins avait-il le bonheur de le passé en compagnie de Wendy, se contentant d'envoyer une fleur et une photo de la princesse dans son dortoir, à l'aide de son fidèle hibou. Cette année n'a pas fait exception, si ce n'est pour la compagnie de la jolie Fraser. Quelques jours plus tôt elle est venue lui annoncer avec une excitation non dissimulée son rendez-vous pour la fête des amoureux avec personne d'autre que Gabriel Dubois, star éphémère des blaireaux. Il aurait dû s'en douter, vu l'acharnement de la sorcière à l'égare du joueur, mais il avait espéré garder cette tradition. Le jaune était forcé de s'admettre que le besoin d'attention de sa belle ne prenait pas de vacances, surtout pas en cette journée spéciale.

Il l'avait pris avec un petit sourire, même si dans le fonds Caem en avait eu le cœur à l'envers. Est-ce qu'il pouvait vraiment en vouloir à Gabriel ? Évidemment que non, mais quand les sentiments sont en jeu, la raison à rarement sa place. Et plutôt que d'en vouloir à Wendy de butiner de fleur en fleurs sans même le remarquer, lui d'ordinaire si calme, il nourrit cette colère contre le jeune Dubois. Pourtant, ni même Wendy est responsable de son incapacité à admettre à voix haute ce qu'il ressent pour elle depuis des années maintenant.

Alors que l'agitation se faisant dans sa chambre, certain soupirant à l'idée de devoir marcher et vagabonder d'un magasin à un autre pour faire plaisir aux yeux de biche, le métisse reste encore un moment allongé dans son lit, à fixer le plafond de son baldaquin, un bras sur le front se demandant ce qu'il allait faire de sa journée. Certains de ses amis se retrouvent à être célibataire également et il est prévu qu'ils aillent ensemble à pré au lard, mais la possibilité de croiser le couple Wendy-Gabriel bras dessus- bras dessous freine les envies de sortie du jeune homme. Cessant de ruminer dans son coin, le brun fini quand même par sortir de ses draps pour aller se laver et s'habiller, jusqu'à ce qu'on vienne le chercher dans sa chambre, le pressant de prendre l'air frais du petit village, oubliant un instant la princesse hautaine qui garde son cœur.

Caem a l'habitude des remarques peu aimable envers Wendy. Il a cessé de la défendre envers ses amis aussi bornés que la douce, simplement parce qu'ils ne la connaissent pas et qu'il s'avère qu'ils n'ont pas totalement tort quant au comportement parfois hautain de la princesse des glaces. Mais c'est sa princesse à lui. Emmitouflé dans son épais bombers noir, une grosse écharpe à la couleur de sa maison autour du cou, et les mains enfoncées dans son pantalon, le sorcier rejoint la troupe pour se glisser dans l'une des dernières calèches à leur disposition pour se rendre au village. Abandonnant leur moyen de transport, rapidement les garçons se ruent dans la première boutique de bonbon du coin, sous l'odeur alléchante des barbes à papas en forme de cœur et des pommes d'amour d'un rouge ou d'un marron scintillant en devanture de vitrine pour attirer les gourmands. Il fallut plus d'un heure à la bande pour choisir ce qu'ils voulaient, faire leur chemin à travers la foule et réussir à atteindre la caisse pour payer leur butin après une foule de couples devant eux.

Une pomme au caramel planté sur son bâtonnet dans la main, le brun ressort de là avec le sourire aux lèvres, son rire grave mais léger répondant à une grimace peu glamour de l'un de ses camarades. Mais comme une évidence, son regard est attiré par la silhouette féminine perdue dans son manteau d'hiver. Caem n'a pas besoin de voir son visage pour la reconnaitre, ni pour deviner la tension qui habite sa petite taille. Les sourcils légèrement froncés, le jeune Nolan s'excusa rapidement pour se diriger vers Wendy, planté à l'entrée du village comme Cerbères gardant les portes de l'Enfer. Après de vagues explications, ils décident d'aller se réchauffer avec une bièraubeurre et consoler la belle de ce lapin imprévue, et ainsi changer de cavalier.

Si cette tournure aurait dû réjouir Caem, il le met plutôt en colère. Wendy n'a certes pas l'habitude d'être ainsi oubliée, où même ignorée, mais aucune femme, surtout en cette journée, ne devrait être ainsi relayée au second plan. Voir ainsi la colère et probablement la douleur en sourdine de sa belle le blesse. Elle qui mérite toutes les étoiles du ciel, se retrouve à attendre dans le froid pour un idiot qui profite probablement de sa célébrité naissante pour aller d'un bras à un autre. Serrant la mâchoire quelques instants, la métisse préfère mettre sa colère de côté pour se diriger avec la jeune femme vers les Trois balais. Mais avant qu'ils aient pu faire plus de trois pas, ils tombèrent sur le couple coupable. Du moins, pour le mâle en question. Le Karma est comique. Ses yeux presque translucides fusillent du regard celui qui y a peu de temps encore faisant partie de ses amis, alors que la belle blonde s'accroche à son bras, enfonçant le tranchant de ses ongles dans l'épaisseur de son blouson, défiant de sa fureur le fautif.

Si Wendy a les caprices d'une princesse, elle a la colère d'une reine. Son ton ne laisse place à aucune marge de manœuvre alors que son maintient et ses yeux promettent mille et une tempêtes hivernales dont elle a le secret. Et si d'ordinaire Caem joue les médiateurs, le Poufsouffle se trouve tout disposé à la laisser écorcher vif le jeune Dubois.
You're say "we're just friends" but friends Don't know the way you taste
Pando
Contenu sponsorisé
 
[event] Saint-Valentin - fête foraine
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anapneo :: Hors Jeu :: La corbeille :: events-
Sauter vers: